'burn out"

Le syndrome d'Angelman est une maladie neurogénétique caractérisée par un retard intellectuel important et des traits du visage un peu particuliers.

'burn out"

Messagepar béné » Lun 21 Oct 2013 10:43

Bonjour,

Pour lancer ce nouveau forum, je souhaiterai discuter avec des parents qui, après de longues années d'engagement, de combats, de doutes,..... mais aussi de joies, de petits moments de bonheur auprès de cet enfant "extraordinaire" que j'aime tendrement mais qui, à l'âge de 19 ans, m'a épuisée littéralement !
Comment retrouver cette énergie qui me fait défaut maintenant ?
béné
béné
 
Messages: 3
Enregistré le: Lun 21 Oct 2013 10:31

Re: 'burn out"

Messagepar coco » Mer 23 Oct 2013 18:14

bonjour Béné,
Je crois qu'il faut que tu te déculpabilises face à cette perte d'énergie. tu as le droit d'être fatiguée. Nos enfants viellissent mais nous aussi! Nous sommes tous, à mon avis, passés par là.
Mais j'avoue que quand ma fille de bientôt 20 ans est rentrée en internat, j'ai eu l'impression de vivre une autre vie: un emploi du temps différent, du temps pour moi et ses frères, moins de stress permanent.
Il est vrai que la rupture a été dure au début pour toutes les deux, mais maintenant, quand je vois qu'elle est heureuse quand elle arrive dans "sa maison", je ne regrette rien. De plus, elle fait des petites choses à la maison qu'elle ne faisait pas avant: c'est une GRANDE et ce n'est plus mon bébé.
Je te souhaite de trouver ce confort de vie quand tu trouveras une structure pour ton fils et tu verras tu retrouveras ta pêche et le bonheur de le revoir à chaque retour à domicile.
bon courage
coco
 
Messages: 1
Enregistré le: Mer 23 Oct 2013 18:00

Re: 'burn out"

Messagepar deniz » Sam 26 Oct 2013 12:30

coco a écrit:bonjour Béné,
Je crois qu'il faut que tu te déculpabilises face à cette perte d'énergie. tu as le droit d'être fatiguée. Nos enfants viellissent mais nous aussi! Nous sommes tous, à mon avis, passés par là.
Mais j'avoue que quand ma fille de bientôt 20 ans est rentrée en internat, j'ai eu l'impression de vivre une autre vie: un emploi du temps différent, du temps pour moi et ses frères, moins de stress permanent.
Il est vrai que la rupture a été dure au début pour toutes les deux, mais maintenant, quand je vois qu'elle est heureuse quand elle arrive dans "sa maison", je ne regrette rien. De plus, elle fait des petites choses à la maison qu'elle ne faisait pas avant: c'est une GRANDE et ce n'est plus mon bébé.
Je te souhaite de trouver ce confort de vie quand tu trouveras une structure pour ton fils et tu verras tu retrouveras ta pêche et le bonheur de le revoir à chaque retour à domicile.
bon courage



Je suis tout à fait d'accord. Nos enfants demandent tellement qu'on finit par être épuisés. La coupure permet de reprendre des forces, de l'énergie, et du goût pour la vie. Pour les progrès, je confirme, Jean continue à faire des progrès et on le doit en grande partie au fait qu'il y a cette séparation. Même si on ne s'y habitue jamais vraiment, je suis persuadée qu'elle est nécessaire. Tu verras que Simon te surprendra! Bises. Denise
deniz
 
Messages: 5
Enregistré le: Lun 21 Oct 2013 10:35

Re: 'burn out"

Messagepar béné » Lun 28 Oct 2013 19:57

Bonsoir,

Merci pour vos réponses, c'est ce que j'avais envie d'entendre .....
Je suis à la recherche d'une structure d'accueil pour Simon, je visite, dépose des dossiers ....mais les places sont chères en Normandie !
Je pense que lorsque je vais trouver un centre d'accueil, ma famille va se retrouver, souffler un peu....et nous serons enfin sereins, disponibles pour Simon.

Merci encore !
béné
 
Messages: 3
Enregistré le: Lun 21 Oct 2013 10:31


Retourner vers Syndrome d'Angelman