Sjogren et le support moral

Le syndrome de Gougerot-Sjögren est une maladie chronique auto-immune caractérisée par un dysfonctionnement des glandes exocrines. Il se manifeste par un syndrome sec qui touche plus particulièrement les glandes salivaires et les glandes lacrymales. Ce syndrome peut être isolé ( ou primitif) ou associé à une autre pathologie auto-immune .

Re: Sjogren et le support moral

Messagepar maty55 » Mar 21 Mar 2017 18:51

Bonjour,
je suis moi même atteinte du syndrome de Gougerot sjogren, la fatigue fait partie de mon quotidien. Il faut écouter son corps, se pauser et se reposer dès que c'est possible, se trouver des moments à soi pour garder le moral. Il y a des jours où on a la pêche et des jours où on n a envie de rien.... Le jeu du yoyo...Le soutien familial , amical et professionnel sont importants aussi, pour rendre cette maladie plus supportable. Être écoutés et compris .
Merci pour ce forum qui nous permet de discuter de nos soucis sans être jugé .
Courage à toutes et tous.
maty55
 
Messages: 22
Enregistré le: Mar 12 Jan 2016 10:47

Re: Sjogren et le support moral

Messagepar Nide » Jeu 23 Mar 2017 16:13

Bonjour à tous. Oui je comprends que les parents s’inquiètent beaucoup. Moi aussi j'ai ma maman qui est très âgée et qui s’inquiète aussi beaucoup pour moi. Surtout que je suis très souvent hospitalisée en gastrologie avec des douleurs très fortes puis qu'à chaque hospitalisation je suis sous pompe à morphine, j'ai beau la rassurer, quand je suis hospitalisée et que la famille l'amène me voire, elle voit bien que je souffre. Et ça je n'aime pas du tout que l'on me voit souffrir!!! Enfin il faut malgré tout que je garde le moral et que je continue à me battre. Les moments où je n'ai pas trop mal je profite à fond de la vie, pour moi il y a encore tellement de choses que j'ai envie de faire et dans les quelles je prends plaisirs.
En écrivant je souris, je suis contente de partager quelques lignes avec vous et je dis courage à tous.
Nide
 
Messages: 2
Enregistré le: Mer 1 Mar 2017 11:03

Précédente

Retourner vers Syndrome de Gougerot-Sjögren