Page 4 sur 4

Re: Paniculite mésentérique

MessagePosté: Mar 20 Aoû 2019 10:20
par Modérateur
Vous trouverez des informations sur l'évolution de la panniculite mésentérique sur le résumé suivant:
https://www.em-consulte.com/en/article/39208
Vous y verrez que "l'évolution de la panniculite mésentérique est le plus souvent spontanément favorable avec une résolution complète de la symptomatologie dans un délai variable".
Cependant cette affection pouvant évoluer sur un certain temps, un suivi médical est necessaire

Re: Paniculite mésentérique

MessagePosté: Mer 16 Mar 2022 02:08
par Bidibule
Bonjour.
Suite à l'ablation de la vésicule biliaire en avril 2005, de violentes douleurs abdominales sont apparues, je ne pouvais plus rester debout, et conduire devenait insupportable, en 2008 une grosseur est apparue sur le flanc droit de l'abdomen, une eventration de la taille d'un pamplemousse, les suites opératoires furent douloureuses jusqu'en 2010, lors d'une IRM on a découvert une panniculite mésentérique avec de petits ganglions, j'ai été suivie par un Gastro-entérologue qui m'a mise sous ACUPAN pour les douleurs et des corticoides pour calmer l'inflammation, pendant plusieurs mois, sans vraiment d'effets positifs. En 2013 le professeur voulait me mettre sous immuno-suppresseurs, les poussées de panniculite étant permanentes et extrêmement douloureuses, je n'ai pas accepté étant infirmière intra muros, je me suis dit que j'allais attraper tout ce qui passe.
J'ai cessé de me soigner.
Je suis retournée en 2017 revoir le gastro qui a découvert plusieurs eventrations de petites tailles qui me font mal, je pense qu'elles ont du grossir.
Lors d'un scanner fait en 2021, de nombreux ganglions se logent sur le mesentere. Et la graisse s'épaissit de plus en plus.

Les effets sur la vie de tous les jours sont compliqués, des selles environ 6 à 8 fois par jours, des douleurs abdominales si je reste debout, un ventre proéminent, dormir est un vrai sport pour ne pas que le ventre appuie sur le matelas.

Reprendre un corticotherapie et rajouter 20kilos à mon surpoids, non.
J'ai oublié ce que c'était de ne jamais avoir mal, je vis dans les douleurs 24/24.

Lorsque l'on dit que c'est bénin et rare, je peux le comprendre, mais lorsque vous souffrez depuis plus de 15 ans et que de scanner en scanner il y a de l'évolution, je doute quand même que cela disparaisse spontanément. Normalement au bout d'un certain temps, la panniculite devient retractile, il me semble.

Que dire de plus ? Prenez soin de vous.

Bidi