Page 1 sur 1

Maladie neuropathique ? Toujours à la recherche d’un diagnos

MessagePosté: Jeu 12 Mai 2022 13:15
par LechatauSoleil
Bonjour,

J’ écris sur ce forum dans l’espoirs de trouver des conseils et des orientation pour essayer de d’avoir un diagnostique sur ce mal qui me ronge depuis 2 ans …

J’ai 40 ans, tout à commencé en 2019 une semaine ou j’avais des sensations d’engourdissement et au toucher gênante désagréable quand j étais assis mais bon douloureuse au niveau du gland du penis sur mon pantalon qui il est vrai était sûrement trop serré … puis un soir c’est devenu un douleur j’avais l’impression que ct la peau je met de la crème bain etc mais c de pire en pire jusqu a que je ne supporte même plus mon caleçon … paracetamol et Izalgi aucun effet ou presque .. on m’oriente alors vers une infection urinaire alors que je n’ai aucun symptôme mais surtout on le propose du doliprane pour des douleurs insupportables .. bref l’angoisse et l’anxiété sont venu rajoute une couche qui n’a fais qu’aggrave les symptômes … puis chaleur dans les jambes fourmillement etc…j’ai fais tout les examens possible RAS … on pars du côté d’une névralgie pisé sale car les symptômes s’accroisse en position assise … un neurologue me parle de jambe sans repose (je lui dis et le penis ???? Il me dis oui c’est atypique …). A force de repose et d être assis toutefois au bout d’un moment les symptômes descend à un niveau acceptable ( j’ai pris du lyrica mais allergie j’ai du arrêter, deroxat , accupen pour la douleur, xanax,..) tout commence à allez donc un peu mieux voir vivable même si la position assise est un parfois difficile a tenir pour moi … je prend des risque je pars à Rome en Novembre puis au ski en mars et la tout recommence mais plus au niveau des chaleurs dans les jambes qui devienne difficilement supportable le doc de la station me prescrit la total laroxyle tramadole xanax ça va un peu mais dure à vivre puis depuis quelque semaine je commence à me sentier mieux et puis la depuis 5 jours et surtout hier soir crise de douleurs à nouveau au niveau du penis majoré par les stimuli (frottement des vêtements) heureusment la douleur a tendance à être moins important le matin et augmente au fil de la journée … j’ai rdv chez un neurologue le 31 mai … mais je ne comprend je n’arrive pas à trouve de lien de cause à effet et j’ai l’impression que tout les symptômes se mélanges et ne corresponde à rien …

Voilà si quelqu’un a des idées :-)