Adénome hypophysaire

Re: Adénome hypophysaire

Messagepar Kgtzoe » Ven 23 Aoû 2019 13:08

C’est pas vraiment ce dont je voulais parlé mais merci quand même.
Kgtzoe
 
Messages: 3
Enregistré le: Ven 23 Aoû 2019 09:55

Re: Adénome hypophysaire

Messagepar Modérateur » Ven 23 Aoû 2019 14:46

Nous comprenons bien votre besoin d'éclairage sur votre situation actuelle et dans la perspective de ce départ. Cependant, il est difficile de mettre en relation le diagnostic posé il y a 10 ans, les symptômes cités et les résultats d'analyses.
Quelque soit la cause de l’insuffisance ovarienne précoce, elle est définit par une absence de règle de plus de quatre mois avant l’âge de 40 ans avec un taux élevé de gonadotrophines (FSH) supérieure à 40 UI/l) . L’interprétation de vos résultats n'est possible que par le médecin prescripteur, c'est pourquoi, nous insistons sur la prise en charge à venir.
Avatar de l’utilisateur
Modérateur
 
Messages: 1408
Enregistré le: Mer 12 Sep 2012 09:43

Re: Adénome hypophysaire

Messagepar Kgtzoe » Ven 23 Aoû 2019 14:51

D’accord merci à vous.

Je suis en pleine aménorrhée depuis fin avril. Les derniers résultats sanguin que j’ai édité date du 8 août 2019. Le taux de FSH et LH sont anormalement bas et l’oestradiol presque inexistant d’après mon médecin traitant, ce pourquoi il me préconise de passer une IRM car il pense à une tumeur hypophysaire.
Si c’est le cas, je ne partirai pas au Canada, d’où ma question si quelqu’un se reconnaissait dans ma situation.
Kgtzoe
 
Messages: 3
Enregistré le: Ven 23 Aoû 2019 09:55

Re: Adénome hypophysaire

Messagepar Marie1983 » Mer 27 Nov 2019 10:01

Bonjour à tous,

Suite à un RDV chez l’endocrinologue elle pense que j’ai 2 adénomes Hypophysaire.
Je passe un IRM le 20/12
J’ai 36 ans.
Voici mes dosages et symptômes :
Côté TSH : TSH a 4,89 - T4 libre : 34,8pmol/l - T3 libre 19,2 pmol/l.
Perte de poids, fatigue intense, malaise, infections à répétition. Je suis à bout ...

Côté prolactine : taux à 1378 mUI/l
Perte de lait, aménorrhées.

Est il possible d’avoir 2 adénomes hypophysaires ?
Si oui est ce un facteur aggravant ?
Quand l’opération est elle nécessaire ?

Je vous avoue que prendre des médicaments toute ma vie est déprimant surtout que j’en aurait pour la prolactine et la T3....
Mais vivement que je retrouve la forme !
Marie1983
 
Messages: 1
Enregistré le: Mer 27 Nov 2019 09:49

Re: Adénome hypophysaire

Messagepar Modérateur » Mar 3 Déc 2019 13:39

Bonjour Marie1983. Bienvenue sur notre forum. Suite à des taux hormonaux élevés, votre endocrinologue vous a parlé des adénomes hypophysaires et une IRM sera réalisée. En effet, les adénomes hypophysaires sont très souvent secrétant (prolactine, TSH). Il est possible que leurs cellules soient regroupées en plusieurs micro ou macro adénomes. Cela sera constaté par l’IRM.
Par ailleurs, lorsque l’IRM cérébrale est réalisée, le neurochirurgien va évaluer la nécessité d’opérer. Si des signes visuels existent, une chirurgie est nécessaire pour décomprimer les voies optiques. Si la lésion produit trop d’hormones et que l’endocrinologue n’arrive plus à réguler leur production grâce aux médicaments, la chirurgie est également nécessaire. Si la lésion grossit sur des IRM successives de surveillance, on opère également. L’intervention chirurgicale permettra dans tous les cas d’enlever le maximum de tissu tumoral sans toucher à l’hypophyse saine ; elle permettra par ailleurs d’avoir une certitude sur la nature tissulaire de la lésion par une analyse anatomo-pathologique.

Comme vous le voyez, chaque dossier est évalué individuellement.

Les modérateurs
Avatar de l’utilisateur
Modérateur
 
Messages: 1408
Enregistré le: Mer 12 Sep 2012 09:43

Précédente

Retourner vers Maladies endocriniennes sans diagnostic