Concerné par
une maladie rare ?
Information Orientation Soutien

Infos aides

C'est une inflammation intra-oculaire progressive touchant l'épithélium pigmentaire rétinien et la choroïde, qui sont des couches recouvrant la partie postérieur du globe oculaire. Les récidives sont fréquentes. le traitement repose sur la corticothérapie.
Francesca2
Messages : 1
Inscription : 28 nov. 2022 10:26
Contact :

Infos aides

Message par Francesca2 »

Bonjour j'ai cette maladie et besoin d'informations suite à une récidive après 2 ans. Sept 20 j'ai eu hémorragie intravitree ne, trois mois d'injection... galère souffrance fatigue peu d'écoute médicales. Puis médecine interne m'indique en plus le SEDh et depuis janvier hémochromatose avec saignées mensuelles pendant 8 mois. Je m'interroge du lien de toutes ces maladies. J'ai de nouveau trois mois à venir de galère, injections des deux yeux et désormais corticoïdes et sans doute immunosuppresseurs à venir. Merci de vos infos cdlt


Modérateur
Messages : 2147
Inscription : 12 sept. 2012 09:43
Contact :

Re: Infos aides

Message par Modérateur »

La Choroïdite multifocale est caractérisée par des foyers d’inflammation choriorétiniens survenant par poussées successives , elle se caractérise par des foyers cicatriciels . La complication principale est la survenue de néovaisseaux choroïdiens et un risque d'hémorragie du vitré.
Elle touche principalement des adultes caucasiens (80 % des cas), plus souvent des femmes jeunes. La myopie, de degré variable, est souvent retrouvée.

Dans le SEDh, nous n’avons pas retrouve d’atteinte ophtalmologique de cet ordre ; l’atteinte oculaire décrite dans le PNDS du SED peut comprendre principalement pour le SEDh une xérophtalmie, une myopie pathologique, des anomalies du corps vitré et des opacités mineures du cristallin (PNDS page 32).
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3187041 ... ire-sed-nv

Quant à l’hémochromatose une atteinte oculaire n’est pas classiquement décrite. Le mieux serait de poser la question à des spécialistes de la surcharge en fer.
Répondre

Revenir à « Choroïdite multifocale »