Déficit sévère des racines des 2 membres inferieurs

Il s'agit de maladies chez des adultes avec des auto-anticorps retrouvés dans les bilans biologiques mais dont le diagnostic précis n'est pas encore fait. Les médecins ne peuvent pas donner de nom.

Déficit sévère des racines des 2 membres inferieurs

Messagepar Joelle0804 » Ven 5 Oct 2018 08:03

Bonjour,
J'ai 51 ans, je suis épileptique bien contrôlée et migraineuse ophtalmique avec aura.J'ai été menopausee à 45 ans.
Suite à des faiblesses dans les jambes J'ai consulté 1 premier neurologue dans ma ville qui m'a fait faire une emg en 2017.Il pensait au syndrome de queue de cheval avec compression des nerfs, mais après des irm il n'en est rien.Il en est resté là et moi je suis restée avec ma faiblesse, ma fatigue et pas de diagnostic.
1 an après, en 2018, il y a 1 mois, J'ai réussi à Avoir RV avec un excellent neurologue à 1h de chez moi, dans une autre région et je suis tombée sur un médecin bienveillant et compétent qui m'a refait un Emg car je n'ai jamais eu copie de l'autre.
Cet Emg montre un déficit sévère des racines des 2 membres inferieurs mais pas de déficit de l'extrémité distale des 2 membres inférieurs.Les réflexes osteo rotuliens sont faiblement existants et symétriques.Les réflexes osteo achilleens sont facilement retrouvés. Pas l'altération de sensibilité mais un signe du tabouret très prononcé, voire caricatural. La ponction lombaire de 2017 était normale mais incomplète.
J'ai passé une irm cervical dorsale medullaire qui ne montre aucune anomalie et un prise de sang avec un taux de CPK tout à fait normal.
Je vois que le neurologue est perplexe et il avait évoqué une biopsie musculaire lors de notre précédent RV. Pourtant il ne trouve pas de signe d'atteinte myogene dans l'EMG.
Selon les signes cliniques je me retrouve dans une forme de myopathie, mais pas dans les examens. Le neurologue pensait aune SEP mais là ponction lombaire et l'irm cérébrale ne montrent rien en ce sens.
Je vis mal l'attente, je travaille à temps partiel car je suis en invalidité 1.Je suis fatiguée en permanence : Stress ou pathologie ou un mélange des 2 ?
Quelqu'un se reconnait-il dans mon temoignage ?
J'ai lu vos parcours difficiles et je suis admirative de vos forces de caractères.
Merci par avance et bonne journée, Joelle
Joelle0804
 
Messages: 1
Enregistré le: Jeu 4 Oct 2018 21:34

Retourner vers Maladies auto-immunes de l'adulte sans diagnostic précis