Lupus et perte de cheveux

Le lupus érythémateux systémique ou lupus érythémateux disséminé est une maladie hétérogène, d'origine auto-immune, caractérisée par la présence d'auto-anticorps anti-nucléaires. Il peut atteindre tous les organes avec manifestations cliniques très variées. Les plus fréquentes sont un rash, une arthrite et une fatigue.

Re: Lupus et perte de cheveux

Messagepar Mathias » Mer 29 Mai 2019 19:29

Bonjour à tous! Jai 34 ans et diagnostiqué pour lupus érythémateux à l'age de 20 ans. J'avais perdu environ 60% de mes cheveux avant de découvrir ce que j'avais comme problematique. Le seul symptome que j'avais était la perte de cheveux. Donc, *** DANS MON CAS À MOI***après deduction suite a des tests, mon médecin m'a prescrit de la novo-chloroquine, 2 comprimés par jours en mangeant, a chaque jours. Mes cheveux ont repoussés très lentement. Si je manquais la prise du medicament une seule journee, un trou dans ma chevelure apparaissait les jours suivant.. jai pris ce médicament jusqu'à cette année au mois de avril. Le medicament est maintenant discontinu, alors mon pharmacien et mon médecin ont trouvé une alternative, un medicament nommé *mint hydroxychloroquine*, et tout se passe bien, pas de perte de cheveux jusqu'à maintenant. Je compatise avec tout les gens ici, il est très difficile de vivre une perte de cheveux, ceci m'avait beaucoup affecté psycologiquement au début, surtout avant le diagnostic..
Mathias
 
Messages: 1
Enregistré le: Mer 29 Mai 2019 19:09

Re: Lupus et perte de cheveux

Messagepar Lindaide » Ven 14 Juin 2019 23:38

Lupus érythémateux disséminé avec manifestations articulocutanées. La perte de cheveux pour moi c’était surtout au début après la prise de plaquenil ça c’est améliorer et aujourd’hui je perds toujours mes cheveux ça fait 6 ans que j’en prends le lupus semble stable depuis la prise de ce médicament 200mg x2/jr. Cette maladie est très complexe, il faut arriver à maintenir son niveau de stresse au plus bas! Il faut penser à soit car personne d’autre que vous même pouvez vous guérir et vous comprendre. Il faut rester attentif à ce qui nous améliore ou empire la santé. La famille, les amis, les collègues, il faut pouvoir choisir qui nous est bénéfique et laisser tout le reste de coté. Si votre médecin n’est pas compétent faut en trouver un qui l’est. Moi par exemple le diagnostique a tardé pendant un an j’étais clouer dans mon lit avec les douleurs et l'asthénie générale, dans la souffrance avant de tomber par hasard sur le remplaçant de mon médecin traitant habituel qui me vois une fois pendant 10 minutes avant de faire le bon diagnostique. Et oui, ça arrive. Pour ceux qui habitent en France métropolitaine vous avez des professeurs dans les hôpitaux parisiens. Des spécialistes faut aller les voir, vous avez cette chance et enfin se tenir au courant faire des recherches régulièrement sur les pathologies associées ou même notre maladie et ces traitements.
Lindaide
 
Messages: 3
Enregistré le: Ven 14 Juin 2019 14:31

Précédente

Retourner vers Lupus