SAPL grossesse et traitement

Le syndrome des antiphospholipides (SAPL) est une maladie auto-immune systémique caractérisée par la présence d'anticorps sériques antiphospholipides chez des personnes ayant des thromboses(phlébites…) et/ou des complications obstétricales (fausses couches) à répétition.

Re: SAPL grossesse et traitement

Messagepar Floribuss » Sam 7 Déc 2019 11:42

Bonjour à toutes,

Je suis également nouvelle sur le forum.

Je viens d’être diagnostiquée Sapl, positive aux anticorps anti prothrombine Igm. Le diagnostic n’a pas été facile car je ne présente pas de signes cliniques évidents:
Je n’ai jamais fait de fausse couche,
Et pour cause je ne suis jamais tombée enceinte et suis suivie en Pma pour infertilité inexpliquée depuis 1 an (nous essayons de faire un enfant depuis 3 ans)
Le diagnostic a été confirmé car ma sœur est elle même sapl positive aux Anti pothrombine Igm, j’ai donc voulu me tester également malgré la réticence et la méconnaissance des médecins sur la maladie et ses différentes expressions.
Je suis maintenant sous traitement aspegic et plaquenil 6 semaines avant tentative de tomber enceinte/réimplantation d’embryon.

Y a t’il des personnes sur ce forum ayant été diagnostiquées sapl, dites en infertilité, et pour lesquelles le traitement a permis à d’arriver à une grossesse,
Qu’elle soit naturelle ou via pma?
A très vite
Floribuss
 
Messages: 1
Enregistré le: Ven 15 Nov 2019 21:15

Re: SAPL grossesse et traitement

Messagepar AudreyF » Sam 3 Oct 2020 01:18

Bonjour

Je m’appelle Audrey, j’ai 34 ans
Maman de 2 enfants conçus sans aucune difficulté, en 2011 et 2014. Envie d’un troisième enfant, nous commençons les essais en 2017. Sans suit 7 fausses couches, errance médicale, 3 gynécologues et 1 spécialiste en fertilité. Aucun traitement proposé, même empirique. Nous faisons une pause de 2 ans

2019 expatriation au Québec. En juin 2020 envie de bébé 3 est encore présente. Je tombe enceinte de suite. Et à 12 SA ( nous commencions un peu à y croire car toutes les autres s’étaient arrêtées entre 5 et 8 sa), le cœur de mon fils s’arrête. Médicament je l’expulse. Si petit et déjà si formé, jusqu’aux orteils. Nous l’enterrons dans notre jardin, comme nous aurions enterré notre chien, quelle horreur.
Le gynécologue qui m’a fait l’écho pour confirmer l’arrêt de grossesse m’ a de suite dirigée en médecine obstétricale. L’interniste a été très surpris car aucun bilan immunité n’avait été fait, ce qui semble être la base sur des fausses à répétition. Je viens de recevoir une partie des résultats, anticardiolipine et B2GP1 négatifs, j’attends les anticorps circulants. L’internaute est persuadé que j’ai développé un SAPL obstetrical séronégatif, m’a prescrit aspirine et lovenox 0.4 dès la prochaine grossesse.
Je cherche des femmes qui ont connu ceci, et un peu d’espoir. Certaine d’entre vous sont elles arrivées à mener une grossesse à terme sous anticoagulant?
Le médecin était tellement confiant je redoute une nouvelle déception. Et pourtant j’ai l’impression que enfin on me propose des solutions.
Au plaisir et dans l’attente de vos réponses
Audrey
AudreyF
 
Messages: 1
Enregistré le: Lun 28 Sep 2020 10:19

Précédente

Retourner vers Syndrome des antiphospholipides SAPL