Anomalies dans les gènes C1S ou C1R

Responsables du Syndrome d'Ehlers-Danlos parodontal, forme la plus rare du SED, caractérisée par une parodontite généralisée précoce et une détérioration des os alvéolaires . Au niveau cutané, une décoloration pré tibiale noirâtre est très évocatrice. L'hyperlaxité articulaire et l'hyperélasticité cutanée sont variables.
  • Sujets
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Retourner vers Accueil du Forum