Suspicion sarcoidose

Ou Maladie de Besnier-Boeck-Schaumann est une maladie de cause inconnue, pouvant toucher plusieurs organes. L’atteinte la plus fréquente est pulmonaire. L’évolution est le plus souvent favorable.

Suspicion sarcoidose

Messagepar Inso » Ven 4 Jan 2019 00:42

Bonjour,

Je viens sur ce forum parce que j'ai besoin de parler et de comprendre ce qui m'arrive actuellement. Je recherche des personnes pour échanger sur ce sujet...

Je vais lister dans l'ordre chronologique mes soucis de santé désolée pour la longueur du texte :

Suite à un choc émotionnel en 2015, j'ai commencé à avoir un soucis au niveau de la pulpe d'un doigt. Tout d'abord des points orangés / rouges visibles sous la peau sans que la peau ne soit abîmée dans un premier temps, puis la peau se perçait pour former comme une cloque percée... avec de la peau un peu comme à vif... puis ça cicatrisait entièrement. Et c'est régulièrement revenu, sir des doigts différents mais toujours un seul à la fois...

Ressentant parallèlement une fatigue intense, ça m'a alertée. J'ai donc consulté après avoir retourné tout Google. J'ai demandé au médecin si c'était pas un lupus. Après des examens sanguins, j'ai été adressée à un hôpital en dermatologie. Je n'avais pas de symptômes au doigt évidemment lors du rdv. Le dermatologue ma donc dit que les photos prises avec mon portable n'étaient pas assez précises et que je devais prendre de meilleures photos et revenir.
Résultat, j'ai laissé tomber.

En juillet 2017, je me retrouve avec une douleur cervico brachiale intense à droite me conduisant aux urgences. Radio du rachis cervical + piqûre de morphine et retour à domicile avec un traitement corticoide et ordonnance pour irm. La radio donnait Cervicarthrose étagée c4 à c7 et retrecissement des trous de conjugaison correspondants nécessitant complément par irm.
Les douleurs ne sont jamais parties malgré plusieurs essais de traitements.
Lirm du rachis donnait Discopathie dégénératives évoluées c5-c6 et c6-c7 avec pincement discal, bombement discal antérieur et pétiré barre disco osteophytique posterieure redisant lespace pré medullaire. Saillie foraminale gauche c6-c7 avec conflit radiculaire c7 gauche.
J'ai donc été adressée à un orthopédiste vers octobre 2017. Celle ci a proposé une intervention chirurgicale mais elle souhaitait que je voie un médecin du centre anti douleur pour avis. Ce médecin m'a prescrit un tens éco 2 pour la douleur avec du tramadol et laroxyl mais rien n'y faisait. Il a donné son aval pour l'intervention mais a proposé de tester une injection danesthesique autour du nerf supra épineux avant d'opérer.
Malheureusement j'ai déménagé et ma prise en charge à totalement changé.
Le généraliste, apres avoir cherché une cause auto immune ou génétique hla b27 et confirmé que ça venait pas de là malgré des fan à 1/640, m'a envoyée chez un rhumatô. Entre temps la douleur à disparu à droite pour apparaître à gauche. Pas de répit ! Nous sommes en septembre 2018
La rhumato redemande une irm du rachis cervical. Résultat uncodiscartrose c5-c6 et c6-c7 avec stenose foraminale pouvant expliquer la névralgie c6 à droite. Pas de rétrécissement canal aire ni myelopatjie. Formation pariétale para scapulaire gauche justifiant d'un complément par échographie. Kyste? Angiome ?

Décembre 2018. Retour chez la rhumato. A qui je montre ma prise de sang de l'année précédente avec les fan à 1/640 car entre temps ça a attiré mon attention. A force de douleurs j'ai cherché par moi même...
Et là... je vois qu'elle tique. Elle me dit qie je n'ai pas la spondylarthrite mais que autre chose ne va pas et qu'il faut refaire l'examen mais elle oublie de me faire l'ordonnance. Au lieu d'une échographie pour la formation parascapulaire elle me prescrit un scanner thoracique et des antidépresseurs parce que je pleurais de douleur et surtout en réalisant qu'elle allait me laisser comme ça souffrir vu qu'elle a dit clairement que mes cervicales ne seront pas opérées. + un collier cervical plus solide que ma minerve.
C'est lors de ce scan thoracique que tout s'est accéléré pour moi...
Résultat : en fenetre parenchymateuse multiples lesions micronodulaires des 2 champs pulmonaires ainsi que des lesions nodulaires plus volumineuses. La plus grosse se situe dans le segment latéral du lobe inférieur droit. Elle a un volume évalué à 214 mm3. On décrit une 2e lesion en base droite ayant un volume évalué à 29 mm3 observe par ailleurs l'existence de bulles d'emphysème de petite taille et d'une zone d'hyper aération pulmonaire visible dans le segment ventral du lobe supérieur gauche. Emphysème débutant. Multiples lesions micronodulaires et présence de quelques lesions macronodulaires dont une nécessitant une consultation spécialisée. La lesion pariétale para scapulaire gauche est de contenu liquidien et graisseux sans prise de contraste.

Suite à ça, j'ai pas dormi pendant les 2 jours qui ont précédé mon rdv chez de généraliste. J'avais déjà pris rdv chez le pneumologue. Sur le coup j'arrive chez le doc en lui disant que j'ai certainement un cancer du poumon. Il me rassure en me disant que fallait pas paniquer... or je lis un peu partout qu'une lesion ce 3 cm était à 80% maligne... Le lendemain je file chez le pneumo. Qui me dit en regardant mon scanner qu'on ne voyait ça que tous les 5 ans environ. Mais ça quoi? Elle a envoyé un mail immédiatement à un professeur spécialiste en maladies rares du poumon pour demander un rdv. Le soir même le professeur demandait à voir le cd du scanner. Je l'ai donc apporté le lendemain. Le jour suivant j'étais appelée pour un rdv 6 jours après. J'y suis donc allée chez ce professeur la mort dans l'âme...
Sur place, une liste de questions sur mes symptômes. Il est vrai que je suis très essoufflée et que je tousse beaucoup mais je fume depuis plus de 20 ans alors je pensais que c'était normal... j'ai aussi une sorte dengourdissement de la peau du crâne à gauche derrière. Et bien sûr j'ai depuis quelques jour une douleur fulgurante au mollet gauche vers l'arrière...
Donc le professeur me dit que je vais être hospitalisée dans le mois pour une batterie d'examens dont biopsie poumon. Ils pensent à quelques maladies rares dont la moins grave serait la sarcoidose...
J'en saurai plus après les examens mais je ne vis plus. Je ne pense qu'à ça... j'ai demandé et si c'est pas la sarcoidose ? Alors là j'ai eu le discours sur l'équipe pluridisciplinaire car seul le professeur ne peut pas prendre de décision. Arrêter de fumer n'est pas la priorité mots pour mots et il faut que je vive comme d'habitude. Mais comment je dois le prendre? C'est la panique pour moi vraiment... je n'ai pas 40 ans et j'ai 3 enfants à charge. Je n'ai pas le droit de faillir...

Merci à tous ceux qui auront eu le courage de me lire jusqu'au bout
Inso
 
Messages: 2
Enregistré le: Jeu 3 Jan 2019 02:16

Re: Suspicion sarcoidose

Messagepar Carob » Lun 11 Fév 2019 02:07

Bonjour,
Mon mari est dans l attente comme toi...
Suspicion sarcoidose suite à un scanner mardi dernier.
Après une chute en moto, sans gravité merci au ciel pour cela, il a du passer un scanner qui a révélé des micro nodules aux poumons.
Le médecin urgentiste à conseillé à mon mari de consulter un pneumologue rapidement.
Je suis en panique! Nous devons voir notre généraliste en début de semaine.
Le test de la tuberculose est négatif.
J ai perdu ma mère de un cancer du poumon et mon mari a perdu son père d une infection pulmonaire très rare.
Nous avons 4 enfants, trois filles et un petit garçon .
Mon mari travaille dans une usine automobile depuis 20 ans et il est également réserviste gendarmerie. Donc il est souvent fatigué par ce double emploi. Il ne tousse pas où très peu.
On ne pouvait pas se rendre compte dun problème.
Je suis très mal...
Carob
 
Messages: 1
Enregistré le: Lun 11 Fév 2019 01:55

Re: Suspicion sarcoidose

Messagepar Modérateur » Lun 11 Fév 2019 11:31

Bonjour

Nous comprenons bien votre angoisse à toutes les deux mais vous êtes un peu dans la même situation. Seul le pneumologue après bilan pourra vous apporter une réponse.

Cordialement
Avatar de l’utilisateur
Modérateur
 
Messages: 1274
Enregistré le: Mer 12 Sep 2012 09:43

Re: Suspicion sarcoidose

Messagepar Inso » Ven 15 Fév 2019 14:02

Bonjour

En effet cette attente est vraiment ce qu'il y a de pire...
Pour ma part peut être bientôt la fin du calvaire je suis convoquée au centre de compétence des maladies rares pulmonaires mardi prochain pour la biopsie etc.

Ça se rapproche il faut tenir bon je comprends votre inquiétude surtout avec vis antécédents familiaux

Bon courage à vous, tenez nous au courant pour votre mari. A t il des symptômes ?

Bien à vous
Inso
 
Messages: 2
Enregistré le: Jeu 3 Jan 2019 02:16


Retourner vers Sarcoïdose