PSH ou strumpell lorrain

Ou maladie de Strümpell-Lorrain. Il s’agit d’une maladie génétique du système nerveux touchant la moelle épinière, caractérisée par des troubles de la marche dus à une raideur (spasticité) et à une faiblesse des membres inférieurs. Dans certaines formes, il peut y avoir d’autres troubles neurologiques associés. La progression est lente.

Re: PSH ou strumpell lorrain

Messagepar Thierry16 » Mar 2 Avr 2019 00:46

Bonjour,
Mon frère était atteint de la maladie Strumpell lorrain depuis l'âge de 14 ans étant le seul dans la famille à être atteint il a passé 30 ans de sa vie entre son kinésithérapeute le CHU de Poitiers et de la Pitié-Salpêtrière cette maladie dégénératrice qui lui touchait les membres inférieurs a commencé depuis quelques temps à progresser au niveau du cou et des membres supérieurs les douleurs sont devenues de plus en plus intense surtout le soir et la nuit , aujourd'hui âgé de 45 ans étant célibataire et vivant seul il a souffert en silence sans se plaindre à sa famille, il a donc décidé d'arrêter le combat de lui-même il a toujours refusé depuis tout petit de se retrouver dans un fauteuil. Je tiens à remercier ici l'association ASL dont il était membre.
Thierry16
 
Messages: 1
Enregistré le: Lun 1 Avr 2019 23:56

Re: PSH ou strumpell lorrain

Messagepar lolo17 » Dim 9 Juin 2019 23:01

Bonjour
Je viens vous parler de mon épouse qui a 45 ans . Sa maladie a commencé à l'age de 20 ans environ. Nous nous sommes rencontrés il y a bientôt 13 ans. A l'époque, elle marchait quelques dizaines de mètres avec ses béquilles anglaises et se déplaçait autrement en fauteuil roulant. Aujourd'hui, elle ne marche plus, que quelques pas . Elle a 2 séances de kiné d'une heure chacune par semaine. Elle travaillait 2 fois 4 heures par semaine avant qu'elle subisse une intervention de dérivation urinaire en décembre. Elle ne reprendra pas le travail selon l'avis du médecin de travail. La maladie la fatigue beaucoup trop. La maladie la domine dans tous les domaines. Elle n'a pas de patience, s'énerve pour un rien , elle se sent diminuée . Elle est lente dans tout ce qu'elle fait. Je ne sais pas comment réagir à toutes ses difficultés. Elle ne me demande pas de l'aider et le petit grain de sable provoque de nombreux conflits. Si je lui explique ce quelle doit faire , elle s'énerve encore plus et elle refait toujours les mêmes erreurs . Tout devient compliqué.
C'est difficile pour moi de la laisser se débrouiller seule mais cela semble la seule solution pour amoindrir les embrouilles.
J'ai besoin de conseils pour éviter ses conflits qui compliquent tout notre vie.
Lolo17
lolo17
 
Messages: 1
Enregistré le: Dim 13 Mai 2018 22:37

Re: PSH ou strumpell lorrain

Messagepar @Dan » Jeu 13 Juin 2019 17:11

lolo17 a écrit:Bonjour
Je viens vous parler de mon épouse qui a 45 ans . Sa maladie a commencé à l'age de 20 ans environ. Nous nous sommes rencontrés il y a bientôt 13 ans. A l'époque, elle marchait quelques dizaines de mètres avec ses béquilles anglaises et se déplaçait autrement en fauteuil roulant. Aujourd'hui, elle ne marche plus, que quelques pas . Elle a 2 séances de kiné d'une heure chacune par semaine. Elle travaillait 2 fois 4 heures par semaine avant qu'elle subisse une intervention de dérivation urinaire en décembre. Elle ne reprendra pas le travail selon l'avis du médecin de travail. La maladie la fatigue beaucoup trop. La maladie la domine dans tous les domaines. Elle n'a pas de patience, s'énerve pour un rien , elle se sent diminuée . Elle est lente dans tout ce qu'elle fait. Je ne sais pas comment réagir à toutes ses difficultés. Elle ne me demande pas de l'aider et le petit grain de sable provoque de nombreux conflits. Si je lui explique ce quelle doit faire , elle s'énerve encore plus et elle refait toujours les mêmes erreurs . Tout devient compliqué.
C'est difficile pour moi de la laisser se débrouiller seule mais cela semble la seule solution pour amoindrir les embrouilles.
J'ai besoin de conseils pour éviter ses conflits qui compliquent tout notre vie.
Lolo17



Bonjour lolo

Pas simple pour les aidants...
Je suis atteint par la maladie

Le passage difficile peut se résoudre en se faisant aider (le malade) psychologiquement
L'acceptation de la maladie et de ses effets en passe par là

Les aidants peuvent aussi recevoir des aides psychologiques, ce n'est pas de trop certaines fois

A un moment (le plus tôt possible), vous serez obligé de lui dire que si elle ne veut pas le faire pour elle, elle doit le faire pour les autres (dont vous)
vous n'êtes pas le récipient de ses douleurs, frustrations, colères...

Sinon, avec une personne handicapée, il faut en effet attendre que ce soit elle qui demande de l'aide pour lui en apporter
Si elle ne demande pas, vous ne faites pas...
Si elle demande et qu'elle voit que vous le faite avec plaisir, (sans vouloir toujours faire d'une autre façon que ce qu'elle demande et attend) ,cela ira mieux.
Mais elle doit se faire aider psychologiquement à ce stade

Courage

Dan
@Dan
 
Messages: 6
Enregistré le: Jeu 27 Oct 2016 11:51

Re: PSH ou strumpell lorrain

Messagepar Henryviv » Jeu 20 Juin 2019 18:35

Bonjour,
Récemment ENFIN diagnostiqué PSH de type 7, je sais que dans une association dont je suis adhérent (CSC) il est mis l'accent sur l'errance diagnostique alors je voulais évoquer mon expérience récente qui montre comment on peut arriver à des délais délirants : presque 20 ans dans mon cas entre le tout debut des investigations medicales et finalement donc les résultats de la recherche genetique.
Cette année comme chaque année je me rends à ma visite de suivi annuelle il y a quelques jours: cette année surprise, la neurologue m'annonce qu'elle a reçu les resultats des test génétiques et qu'ils ont trouvé
1/ Ma neurologue avait reçu le courrier en mars, elle n'a pas jugé utile de me convoquer ou de me dire d'aller voir la généticienne, je suis simplement venu en juin pour ma visite de suivi habituelle, quid si je n'étais pas venu (mes déplacements sont compliqués, je suis en fauteuil roulant)
2/ Sur le courrier il est indiqué "prise de sang du 20/06/2017" : je ne m'en souvenais même plus mais c'est tout à fait possible que j'ai fait une nouvelle prise de sang lors de ma visite de suivi chez le neurologue...mais quid de ma visite et prise de sang à la généticienne en 2014 ou j'avais pris rdv suite à la demande de mon neurologue d'alors (parti à la retraite depuis).

Donc recherche genetique de 2 ans "seulement" pour eux, on est plus proche des 5 ans je trouve...
Henryviv
 
Messages: 1
Enregistré le: Jeu 20 Juin 2019 18:34

Précédente

Retourner vers Paraplégie spastique héréditaire